2e session du CA de l'agence du bassin hydraulique de l'Oum Er-Rbia PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par La Rédaction   
Béni Mellal
 

L
a deuxième session du conseil d'administration de l'agence du bassin hydraulique de l'Oum Er-Rbia sera tenue, ce mardi à Béni Mellal, sous la présidence du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abdelkader Amara et la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal.

L'ordre du jour de cette session portera sur l'approbation du procès verbal de la dernière session du dernier conseil d'administration et de la présentation et examen du programme d'action au titre de l'exercice 2014, indique un communiqué du ministère délégué chargé de l'eau.
Cette session connaitra également la présentation de la situation hydrologique, du programme de gestion des ressources en eau pour la campagne 2013-2014 et de trois projets de production de l'énergie hydroélectrique proposés pour l'octroi d'autorisation de concession dans le bassin de l'Oued El Abid, précise le communiqué.
Les projets, proposés pour l'octroi d'autorisations de concession, se trouvent à l'amont du bassin de l'Oued El Abid aux sites Boutferda sur l'Oued El Abid, province de Béni Mellal, Tillouguite Amont et Tillouguite Aval sur l'Oued Ahansal, province d'Azilal, ajoute la même source.
Ces projets vont exploiter les eaux exclusivement pour la production de l'énergie hydroélectrique et n'auront aucun impact négatif sur l'usage des ressources en eau à l'aval et qui sont régularisées par le grand barrage Bin El Ouidane.
Ils vont de ce fait contribuer à la réduction du rythme d'envasement de ce barrage et en augmenter les niveaux de régularisation et de sécurité. De plus, la réalisation de ces projets constituera un pas pour l'atteinte des objectifs à l'horizon 2020 du programme national des énergies renouvelables dans le domaine de l'énergie hydroélectrique, qui vise 1.000 MW comme puissance installée supplémentaire.
Sur le plan local, ces projets vont participer au développement des zones montagneuses limitrophes et au désenclavement d'une population locale de l'ordre de 15.000 habitants et 25 douars grâce à la réalisation des infrastructures connexe, en plus de la création d'emplois de l'ordre de 54.000 jours de travail soit au cours des travaux ou en phase d'exploitation.
Cette concession sera octroyée à la société Platinum power, société de droit marocain filiale du groupe américain Brookstone Partners, avec un montant global d'investissement de plus de 1,2 milliard de dirhams.