journal albayane

Festival international Jawhara d’El Jadida-Azemmour : Musique, danse, théâtre et spectacle PDF Imprimer Envoyer
Actualités
La première édition du festival international Jawhara d’El Jadida-Azemmour, Sidi Bouzid et Moulay Abdellah aura lieu du 20 au 24 juillet prochain, ont annoncé, vendredi, les organisateurs de cet événement lors d’une conférence de presse. Le but de cette manifestation, initiée par l’Association Doukkala et la Province d’El Jadida, est la promotion et la dynamisation du développement économique et social durable de la province, explique-t-on.
La manifestation, qui se veut pluridisciplinaire où musique, danse, théâtre, spectacle de rue, arts plastiques, installations arts vidéo, et ateliers, seront au rendez-vous, sera aussi l’occasion de découvrir la Province d’El Jadida, à travers l’animation des lieux emblématiques de la province, soulignent les organisateurs.
Durant 5 jours et 5 nuits, les rues, les places publiques, les monuments historiques, les stations balnéaires, les centres d’accueils et les orphelinats seront traversés par un gigantesque tourbillon de rythmes et d’images venus du monde entier, et qui donnera à cette province une fête à sa mesure : populaire, participative, citoyenne et hospitalière.
Au menu de cette manifestation 50 concerts, 15 spectacles de rue, 5 pièces de théâtre et une grande exposition d’art plastiques, ajoutent-ils.
Le Festival Jawhara accueillera plus de 500 artistes du Brésil, Colombie, Liban, Portugal, Espagne, Venezuela, Uruguay, Cuba, Algérie et Maroc, qui se produiront en plein air dans les villes d’Azemmour, El Jadida, Sidi Bouzid et Moulay Abdellah.
Par ailleurs, la ville d’Azemmour abritera du 11 au 13 août prochain le festival “Al Malhoniate”, ont annoncé, par la même occasion les organisateurs.
Ce festival, organisé par l’Association Provinciale des Affaires Culturelles, en partenariat avec la Région Doukkala-Abda, la municipalité d’Azemmour et l’Office Chérifien de Phosphate (OCP), verra la participation de plusieurs maestro marocains et espagnols, à l’instar de Mohamed Soussi de Fès, Taifa Al Aissaouiya Féminine “Aicha Doukkalia” de Salé, Abdelali Labriki d’Arfoud, Abdelmajid Rhimi d’Azemmour et d’autres.
Ces nuits ramadanesques verront aussi la participation des stars de la musique andalouse, notamment Mohamed Bajedoub, groupe Chabab Al Andalous de Salé, la Star de Flamenco Ana Ramon (Espagne), et Cuca Roseta (Portugal).
Cette conférence s’est déroulée en présence du gouverneur de la province, du président du conseil provincial, des présidents des municipalités d’El Jadida et d’Azemmour et du président de la commune Moulay Abdellah.
 

A propos

Alger revient à la charge Alger revient à la charge a récente nomination du prétendu envoyé spécial de l’U...

Parlons en

Casablanca : une propreté… sale Casablanca : une propreté… sale ncontestablement, les choses ne sont pas suivies d’une man...

Ainsi va le monde

Bons bisous du Brésil Bons bisous du Brésil a porte de sortie du Mondial est désormais grande ouverte. Tellement ouverte  que le vainqueur de la précédente Coupe du monde a été le premier ...

chroniques

Destins de femmes Destins de femmes La chronique littéraire d’Omri Ezrati A l’occasion de ...

Autrement dit

Politique Politique e Maroc change. C’est une réalité indéniable. A part sa...

Eclairage

Le pourquoi du comment de l’alliance PPS – PJD Le pourquoi du comment de l’alliance PPS – PJD Beaucoup d’observateurs de la chose politique nationale,...

Point de vue

De la mollesse de la Banque de Suède dans l’octroi du Nobel d’économie De la mollesse de la Banque de Suède dans l’octroi du Nobel d’économie La saison des Nobels 2013 vient de se terminer avec l’oc...

Ricochet

Les racines en Afrique et les branches en Europe Les racines en Afrique et les branches en Europe Le Royaume du Maroc, berceau de la tolérance et de la coexi...

Amicalement votre

Le scénario africain Le scénario africain Hors champ Un retour critique sur le bilan de la 17e édit...