journal albayane

Coupes africaines : Le MAS craque face au Zamalek PDF Imprimer Envoyer
Actualités
En huitièmes de finale aller de la ligue des champions d’Afrique, le Moghreb de Fès a été terrassé en fin du match par le Zamalek du Caire (0-2). Le CODM a, pour sa part, rempli sa mission en Coupe de la CAF en ramenant un précieux nul de son déplacement à Abidjan (1-1). Vainqueur de la Coupe de la CAF puis de la SuperCoupe, le Moghreb de Fès avait démarré cette saison l’aventure africaine sur les chapeaux de roue. Mais depuis quelques jours, la machine fassie grince un peu. Tenu en échec à Conakry par l’équipe du Horoya (1-1) avant de se qualifier grâce à une écrasante victoire à domicile (3-0), le MAS a été battue sur sa pelouse par le Zamalek du Caire (0-2). Un revers qui risque de compliquer sa situation. Au match retour, l’équipe de Fès devra se déplacer avec un lourd handicap. L’affaire semblait pourtant bien engagée avec plusieurs ouvertures, qui hélas n’ont guère fait mouche. Désormais l’unique représentant du Maroc en ligue des champions, la formation fassie a résisté, sous une pluie battante, aux assauts des hommes du stratège égyptien Hassan Shehata avant de craquer en fin de match. Si au niveau offensif les protégés de Rachid Taoussi manquaient de panache, la ligne de défense du MAS, elle, était quasi-impénétrable. En tout cas, en première période. D’ailleurs, les Zamalkaouis n’ont pas perdu de temps en attaquant et ce dès le début du match. Emmenés par le vétéran Ahmed Hassan, les Cairotes ont dominé le milieu de terrain semant la panique dans le camp fassi. Et c’est Ahmad Hassan, lui-même, qui a ouvert les hostilités avec une belle tentative qui a failli surprendre Ismail Kouha (11 e). Les Massaouis ont fini par répliquer par un tir de Bamaamar qui a effleuré la transversale (41e).L’entrée en lice du malien Tigana en remplacement de Berrabeh en deuxième période n’a rien changé à la morphologie du match. Les Egyptiens n’ont pas lâché prise dominant toujours le ballon et devenant de plus en plus menaçant. Amr Zaki a été à deux doigts d’ouvrir le score, mais son tir n’a pas été bien cadré (69e). Un avertissement pour le MAS. Quelques minutes plus tard, Ahmed Hassan est revenu à la charge parvenant à loger le ballon au fond des filets du MAS (78e). Un but qui a semé la confusion totale dans les rangs du Moghreb de Fès. Afin de remettre son équipe sur les rails, Taoussi a eu recours à Diop pour booster la ligne d’attaque de son équipe. L’Egyptien Shehata, lui, a sorti ses jokers Hazem Imam et Ahmad Jaafar. Un coup de maitre puisque c’est Jaafar qui a donné le coup de grâce à l’équipe du MAS dans les derniers instants du match (89e).  
Un coup dur pour l’équipe de la ville impériale     qui rêve d’aller loin dans cette compétition. Face à une équipe du Zamalek, plus expérimentée, la formation fassie se voit infliger un camouflet. Dur sera le match retour vu que les joueurs du MAS sont désormais condamnés à un exploit sur les rives du Nil.
En Coupe de la CAF, le CODM a réalisé une bonne opération. L’équipe de Meknès qui jouait loin de ses bases n’a pas tremblé face l’ASEC Mimosas et a réussi à ramener d’Abidjan un précieux nul (1-1).
Les Ivoiriens ont ouvert la marque par l’intermédiaire d’Okou Zahui (42e), avant que le Sénégalais Pape Ndiaye n’égalise pour le CODM (60e).
Le match retour est prévu dans deux semaines à Meknès.


 

A propos

Insouciance algérienne Insouciance algérienne L’agression commise par des soldats algériens samedi d...

Parlons en

Casablanca : une propreté… sale Casablanca : une propreté… sale ncontestablement, les choses ne sont pas suivies d’une man...

Ainsi va le monde

Bons bisous du Brésil Bons bisous du Brésil a porte de sortie du Mondial est désormais grande ouverte. Tellement ouverte  que le vainqueur de la précédente Coupe du monde a été le premier ...

chroniques

Un Maroc à imprimer avec du plomb qui reste à dater Un Maroc à imprimer avec du plomb qui reste à dater 20e Journée nationale de l’information A l’heure où ...

Interview

Eclairage

Les secrets d’un grand militant de gauche issu d’un milieu conservateur Les secrets d’un grand militant de gauche issu d’un milieu conservateur Moulay Ismail Alaoui ssu d’une grande famille d’érudi...