journal albayane

La BP s’adosse à l’Iscae : Professionnaliser davantage la formation PDF Imprimer Envoyer
Actualités

Une convention de partenariat a été signée par et Rachid Mrabet, directeur général de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des Entreprises (ISCAE).

 

L’objectif recherché est la mise en place d’une synergie entre l’enseignement public et le secteur bancaire pour la valorisation des ressources humaines du groupe Banque populaire

Développer les compétences pour réussir la stratégie de développement est le but auquel aspire la banque populaire en s’adossant sur le plan de la formation à l’ISCAE, premier établissement public d’enseignement supérieur de gestion. La BCP a institué cette démarche de façon spontanée, a assuré Benchaâboun, lors d’une conférence organisée mercredi dernier au siége de la banque.

A travers cet accord, la banque populaire vise la promotion des compétences de ses collaboratrices considérées comme des éléments déterminants dans la réussite de sa stratégie de développement. Il faut rappeler dans ce cadre que la banque populaire fait appel annuellement à quelque 700 à 800 nouvelles recrues. L’optimisation de la formation doit être un souci majeur pour la banque de Benchaâboun, pour répondre à un besoin spécifique. Mieux encore, la transformation rapide de la Banque populaire et son ouverture sur des secteurs de pointe exige une certaine mise à niveau de ses cadres.

En vertu de cette convention, la banque populaire offre la possibilité de recruter les 10 meilleurs lauréats de l’Institut de la route de Bouskoura dans différents départements de la banque.

Parallèlement, l’Iscae bénéficiera de la possibilité d’organisations de stages pour ses étudiants dans les services de la banque.

Le partenariat entre les deux entités ne s’arrêtera pas à ce niveau. Il concernera également le montage de projets de formation dont la mise en place sera assurée en collaboration entre l’Iscae et le centre de formation professionnelle bancaire.

Ce partenariat permettra, enfin, à l’Iscae de professionnaliser davantage la formation qu’il dispense au profit de ses étudiants et de s’assurer de l’adéquation entre leur formation et les besoins du marché. Le secteur bancaire qui connaît un développement rapide, absorbe les lauréats des écoles de commerce et de management. Les lauréats de l’Iscae ne sont pas en reste.

Pour assurer le suivi de ce partenariat, un comité de pilotage composé de quatre membres représentant les deux groupes a été mis en place. Ce comité devra se réunir régulièrement pour fixer les modalités et d’assurer le suivi de toutes les actions à entreprendre.

Les rapports entre les deux groupes remontent à de longues dates. L’institutionnalisation de cette relation devra bénéficier à l’ensemble du secteur bancaire. Encore faut-il que la professionnalisation de la formation profite à d’autres secteurs, notamment de pointe.

 

 


 

 

 

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Interview

Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Peut-on différencier l’écriture en fonction de l’a...

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...