journal albayane

SM le Roi pose la première pierre de deux centres de formation et de qualification des jeunes PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La Rédaction   
Casablanca
 

L
a capitale économique du Royaume a été de nouveau au rendez-vous, mercredi, avec le lancement par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, de nouveaux projets sociaux destinés à la formation et à la qualification des jeunes de la région.
Le Souverain a ainsi procédé à la pose de la première pierre d'un centre socio-culturel de formation et d'insertion des jeunes au quartier Sidi Moumen (préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi) et d'un centre de formation professionnelle en mécanique automobile au quartier Sidi Othmane (préfecture des arrondissements de Moulay Rachid).
Réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un coût global de 20,5 millions de dirhams (MDH), ces deux projets traduisent la Haute Sollicitude Royale envers les jeunes et la volonté constante du Souverain de promouvoir leur participation à la dynamique de développement local et de leur assurer une meilleure intégration professionnelle, économique et sociale. Ces Centres viennent conforter les multiples actions menées par la Fondation dans le Grand Casablanca au profit des jeunes, et visant à favoriser l'accès de cette frange de la société à différents outils et moyens d'intégration sociale et d'insertion professionnelle, à travers notamment la formation qualifiante dans des métiers générateurs de revenus et la promotion d'activités culturelles, sportives et surtout associatives.
Le Centre socioculturel de formation et d'insertion des jeunes du quartier Sidi Moumen contribuera à l'épanouissement et à la socialisation des personnes cibles en créant des activités culturelles et sociales qui encouragent la responsabilisation et l'engagement volontaire des jeunes, notamment dans l'action associative, et en développant des formations qualifiantes à même de leur assurer une insertion optimale dans le marché de l'emploi.
Le futur centre, qui sera réalisé sur un terrain de 2.750 m2, disposera de plusieurs ateliers (réparation des appareils ménagers, informatique et bureautique, dessin et arts plastiques), de salles de musique, d'enseignement de langues étrangères, et de soutien scolaire, une salle polyvalente, un espace associatif et une bibliothèque/médiathèque. Il comportera également un espace emploi, une administration, une réception, un hall d'accueil et d'exposition et deux locaux commerciaux pouvant abriter des activités génératrices de revenus.
La réalisation dudit centre nécessitera un budget estimé à 6 MDH, financés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité (2 MDH) et le Groupe Al-Omrane (4 MDH). Sa gestion sera confiée à une association locale en partenariat avec l'Office de la formation professionnelle de la promotion du travail (OFPPT) qui en assurera l'encadrement pédagogique.
Le Centre de formation professionnelle en mécanique automobile du quartier Sidi Othmane vise, quant à lui, la formation des jeunes de la région dans les métiers de l'automobile, en adéquation avec les besoins du secteur qui présente de fortes potentialités d'emploi, ce qui agira favorablement sur toute démarche d'insertion socio-professionnelle.
Bénéficiant à près de 750 stagiaires par an, le Centre de formation professionnelle en mécanique automobile sera réalisé sur un terrain de 2.594 m2 et disposera de plusieurs ateliers de réparation de véhicules, de diagnostic et électronique embarquée, de carrosserie et peinture, de confection des coiffes et housses, et de câblage. Il comprendra également quatre salles de formation théorique, une salle informatique, une salle polyvalente, une bibliothèque, un magasin de stockage des matières premières et une administration.
La réalisation du centre nécessitera un budget estimé à 14,5 MDH financés par la Fondation (5 MDH) en partenariat avec l'OFPPT (6,5 MDH) et le Conseil préfectoral de Casablanca (3 MDH).
A cette occasion, le Souverain a remis du matériel et des équipements, don de la Fondation d'une valeur de 3 MDH, à différentes associations actives dans la région du Grand Casablanca ainsi qu'à plusieurs lauréats des instituts de formation professionnelle. Cette initiative répond à la volonté de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité d'agir à tous les niveaux pour soutenir les projets d'insertion professionnelle et sociale des jeunes, particulièrement ceux ayant bénéficié d'une formation qualifiante et désireux d'entreprendre des actions personnelles d'insertion dans la vie active.
La formation, levier fondamental pour l'insertion et l'épanouissement des jeunes
Conscient du fait que la jeunesse est le socle sur lequel repose l'avenir du développement humain de tout pays, le Maroc a fait de la formation un levier fondamental pour l'insertion socioprofessionnelle des jeunes et pour leur épanouissement, à travers des actions et des chantiers impliquant différentes parties concernées.
Dans ce sens, les jeunes, qui constituent un capital considérable pour l'essor du pays, sont l'objet d'une attention particulière de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité qui a réalisé, ces dernières années, plusieurs centres de formation et d'insertion socioprofessionnelle dans différentes régions du Royaume.
La Fondation poursuit inlassablement son effort considérable entrepris dans ce champ d'action ciblant la jeunesse, comme en témoigne le lancement par SM le Roi Mohammed VI, mercredi à Casablanca, de nouveaux projets sociaux destinés à la formation et à la qualification des jeunes de la région pour leur meilleure intégration professionnelle, économique et sociale.
Le Souverain a ainsi procédé à la pose de la première pierre d'un centre socio-culturel de formation et d'insertion des jeunes au quartier Sidi Moumen (préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi) et d'un centre de formation professionnelle en mécanique auto au quartier Sidi Othmane (préfecture des arrondissements de Moulay Rachid). Deux projets qui seront réalisés à l'initiative de la Fondation.
Le lancement par SM le Roi de ces deux nouveaux projets traduit la haute sollicitude dont le Souverain entoure en permanence les jeunes et les initiatives destinées au renforcement de leurs capacités et à favoriser leur insertion socioprofessionnelle.
Conscient de la valeur des jeunes qui représentent une partie importante de la population du Maroc, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité ne cesse de s'investir dans des programmes de formation professionnelle et de qualification de cette catégorie.
Les résultats des projets réalisés par la Fondation, qui permettent de former des compétences qualifiées à même de répondre aux besoins croissants en ressources humaines dans de nombreux secteurs, sont à la hauteur des ambitions affichées par le Maroc dans ce domaine.
Grâce aux projets réalisés par le Fondation, des milliers de jeunes marocains ne se sentent pas exclus et arrivent à s'auto-réaliser.
La Fondation apporte ainsi sa pierre à l'édifice en développant une approche conçue sous forme de programmes intégrés axés sur le renforcement des capacités propres des populations cibles à entreprendre leur insertion socioprofessionnelle.
Cette approche a confirmé sur le terrain le rôle déterminant de la formation dans l'atteinte des objectifs de l'insertion socioprofessionnelle. Cette formation, tant nécessaire pour l'acquisition de compétences spécifiques à un métier, est une clé qui complète l'effort d'éducation, nécessaire à l'insertion dans la société.
Par ailleurs, l'action de la Fondation en matière de formation a pris trois formes, dont des programmes au profit des acteurs sociaux et des bénéficiaires de leurs actions, à même d'améliorer leur vision et les outils de leur gestion tout en facilitant l'acquisition par leurs bénéficiaires du savoir nécessaire à la réalisation de leurs objectifs.
La deuxième forme s'intéresse aux franges de la population qui ne sont pas prises en compte par les programmes traditionnels, alors que la troisième participe de la nouvelle approche d'insertion des démunis, tout particulièrement les jeunes, dans la vie active.
La formation s'est confirmée donc en tant qu'outil indispensable à la mise en œuvre des bonnes pratiques de l'action sociale de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.
Cette forte implication de la Fondation dans le domaine de la formation démontre clairement l'importance donnée à cette action dans la démarche stratégique de la Fondation, en vue d'apporter aux jeunes un accompagnement intensif, des propositions adaptées de formation et les aider à dépasser les difficultés d'insertion sociale et professionnelle.