journal albayane

Les blouses blanches en challenge humanitaire, au bonheur des montagnards PDF Imprimer Envoyer
Régions
Écrit par Mohamed Ezzine   

Azrou

Pas moins de 2000 personnes  originaires de la ville d’Azrou et  de la localité de Ain Leuh, ont bénéficié gratuitement d’une campagne médicale pluridisciplinaire organisée, durant le week-end dernier, à l’initiative d’un groupement de partenaires associant, dans le cadre d’une coopération exemplaire, professionnels de la santé, instituions étatiques et la société civile.

Au cœur du Moyen Atlas, à Ain Leuh et à Azrou, c’est avec le cœur sur la main que  les blouses blanches bénévoles de l’Association  Marocaine pour l’Action sociale  et culturelle à l’origine de cette initiative avec le concours précieux la Délégation médicale de la santé à la province d’Ifrane , l’INDH et la Fondation Mohamed V  et le ministère de la Santé, et d’autres partenaires, se sont donné corps et âmes pour «apporter du réconfort», «dédramatiser la situation des malades», et «venir en aide médicale des personnes en détresse et démunies». Voilà entre autres ce qui motive les bénévoles de cette mission qui a mobilisé un staff médical étoffé de pas moins de 90 personnes dont des professeurs en médecine, des chirurgiens, des spécialistes des généralistes, ainsi que des infirmiers et des techniciens.

Durant deux jours, des centaines de malades, abimés qu’ils sont par la «fracture sanitaire» avec comme corollaire les inégalités d’accès aux soins de qualité, ont pu bénéficié qui de consultations médicales gratuites (environ 2000 consultations), toutes spécialités confondues, notamment  en gynécologie, cardiologie, gastrologie, pédiatrie, ophtalmologie, bucco-dentaire et tant d’autres prestations  (dépistage, circoncision); qui d’opérations chirurgicales pointues (plus de 170 interventions chirurgicales) pilotées, au niveau du centre hospitalier d’Azrou,  par des chirurgiens de renoms et concernent les chirurgies générale, pédiatrique, proctologique et endoscopique.  D’autres personnes ont également bénéficié des examens médicaux (échographies, analyses …) assurés au niveau de l’unité mobile, outre la distribution des médicaments nécessaires, un lot estimé à 20 millions de centimes.

Inégalité réelle

D’après le Docteur Touhtouh, délégué provincial de la Santé à la province d’Ifrane, coordonnateur de  cette action au niveau local, savamment organisée, il faut l’avouer, «ce genre de caravane, en plus de pallier aux disparités en matières de prestations médicales», «cela permet aussi d’établir un diagnostic des besoins de la population et de programmer  une offre de soins adéquate».

Certes, la délégation médicale de la Santé à la province d’Ifrane qui pilote depuis deux ans un riche programme en matière de rapprochement des services de santé des citoyens habitant les zones reculées notamment à travers l’organisation de campagne ciblée et à travers ses unités mobiles, enregistre des indicateurs et des performances louables en matière de santé publique. Certes aussi les promesses du ministère de doter incessamment le Centre hospitalier d’Azrou de moyens technico-médicaux (ophtalmologie par exemple) en attendant l’ouverture du nouveau hôpital en cours d’achèvement, mettent du baume au cœur. Mais la noblesse et la diversité de toutes ses initiatives ne peuvent voiler en effet la réalité de l’extrême disparité géographique voire le «  désert médical » dans lequel pâtissent et souffrent encore des pans entiers de la population vivant dans les zones en montagne à l’exemple de ceux de la région d’Azrou : manque de moyens humains et matériels et une inégalité réelle  devant l’accessibilité aux soins dans l’espace et dans le temps qui désoriente les patients et démotive les professionnels…

Au-delà donc des logiques comptables, l’engouement et les processions humaines interminables qui ont investi l’hôpital d’Azrou et de Ain Leuh, durant cette caravane, sont là pour exprimer avec force la nécessité de doubler d’efforts et de s’atteler à réduire au maximum la fracture sanitaire.

Pour que la montagne puisse retrouver la santé.