journal albayane

Dysfonctionnements de gestion et de contrôle PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par Fairouz El Mouden   

L’ONMT sous la loupe de la Cour des Comptes


La Cour des Comptes vient de publier son rapport d’évaluation et de contrôle relatif à l’Office National Marocain de Tourisme (ONMT). Le rapport révèle les défauts de gestion et d’organisation de l’Office. De même qu’il pointe du doigt le manque de contrôle et d’évaluation des résultats. L’absence d’un système d’information intégré est fortement critiquée.

Le dernier rapport de l’équipe Jettou sur la gestion de l’ONMT est révélateur. Les modes de gestion de l’office présente de nombreux dysfonctionnements qui expliquent la baisse de l’attractivité de la destination Maroc dans les marchés traditionnels sans toutefois que l’Office s’attelle à l’analyse et l’étude du comportement des différents marchés. Le rapport de la Cour des Comptes expliquent en effet cette contre performance aussi bien par  la faiblesse de l’effort d’investigation et de conquête de  nouveaux marchés  que par le manque de planification et d’identification des causes pouvant influencer et mieux orienter  la promotion touristique sur les marchés étrangers.

L’audit de l’ONMT braque aussi les projecteurs sur le flou qui entour les options de positionnement du Maroc qui s’explique notamment par l’absence d’objectifs précis et de système d’orientation claire. A cela s’ajoute l’insuffisante activation du système de contrôle de gestion et d’évaluation des objectifs. Le rapport pointe aussi du doigt le manque d’indicateurs mesurant les engagements financiers et non financiers de l’Office  et l’absence d’un système d’information intégrée au sein de cette même structure.

Concernant la stratégie de l’Office en matière de commercialisation, le rapport de la Cour des Comptes relate clairement la déficience du plan de commercialisation en termes de dotation budgétaire qui doit lui être consacrée. Ce n’est pas tout, le rapport en question critique   la négligence de l’ONMT dans la fixation des dotations  budgétaires nécessaire à la promotion de chaque marché.

Toujours sur le chapitre des plans de commercialisation, les experts de Jettou considèrent que ces plans sont de simples prototypes de la stratégie globale de l’Office. Le rapport dénonce enfin l’absence d’équilibre des activités de commercialisation orientées vers le consommateur (client ou touriste), les associés, les tours opérateurs et les relations publiques.

Parmi les recommandations du rapport de la Cour des Comptes, l’obligation pour l’ONMT de bien se positionner à moyen terme sur les différents marchés touristiques et la nécessité de se doter de baromètre pour mieux orienter la promotion touristique.

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Interview

Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Peut-on différencier l’écriture en fonction de l’a...

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...