journal albayane

Nouvelle victoire du Maroc au Parlement européen PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par La Rédaction   

Droits humains


Les adversaires du Maroc ont essuyé un nouveau camouflet, jeudi à la plénière du Parlement européen à Strasbourg, par «le rejet de certains amendements» qu'il tentaient de passer dans des résolution relatives aux droits de l'homme.
Echaudé par ses multiples déconvenues au niveau des commissions, le même quarteron a tenté d'introduire des passages aux résolutions relatives aux droits de l'homme et la démocratie dans le monde et la politique de l'Union européenne en la matière, aux relations entre l'Union européenne et la Ligue des Etats arabes et sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme et aux priorités 2015 de l'Union européenne pour le Conseil des droits de l'homme des Nations unies.
Comme à l'accoutumée, les passages toxiques colportés par ces mêmes personnes, qui ont fait du dénigrement du Maroc leur commerce, visaient l'état des libertés dans le royaume, son intégrité territoriale et sa souveraineté, mais ces tentatives ont été vaines, car dans lors du vote, elles ont été rejetées catégoriquement par les eurodéputés, sinon simplement ignorées.
Dans une déclaration à la MAP, le co-président de la commission mixte parlementaire Maroc-UE, Abderrahim Atmoun s'est félicité de «cette nouvelle victoire» qui témoigne de la grande considération des eurodéputés pour le Maroc et son ancrage irréversible dans les valeurs démocratiques.
M. Atmoun a tenu à rendre hommage à la diplomatie officielle et à l'abnégation et à la vigilance de ses collègues marocains au sein de la commission pour le suivi permanent de tous les textes produits par l'hémicycle européen afin de défendre les intérêts suprêmes de la nation et de conforter les relations privilégiées du royaume avec l'Union européenne.

 

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Interview

Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Peut-on différencier l’écriture en fonction de l’a...

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...