journal albayane

Rencontres provinciales PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Khalid Darfaf   

Azouz Senhaji : «Le  PPS est une variable essentielle

dans l’équation politique nationale»


Dans le cadre des rencontres provinciales en prévision des prochaines échéances électorales, rencontres initiées par le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), une réunion du Conseil provincial du parti dans les  provinces de Nador et de Driouch s’est déroulé samedi 14 mars au siège du parti dans la ville de Nador.

Encadrée par Azouz Senhaji, membre du bureau politique du PPS, cette rencontre a été marquée par la présence  d’Ahmed Rahmouni, conseiller parlementaire, Khalid Moumen, secrétaire régional, Mohamed Boulaayoune, secrétaire provincial, et l’ensemble des secrétaires locaux et des élus du parti dans la province.

Prenant la parole à cette occasion, Azouz Sehaji a tenu, en premier lieu, à faire un rappel des  étapes historiques traversées par le parti durant plus de 70 ans de militantisme et de combats politiques. Et de préciser  que le PPS, connu auparavant sous le nom du Parti communiste marocain,  a toujours fait face aux obstacles et défis qui guettent le pays,  totalement acquis qu’il est  aux véritables causes des citoyens, notamment celles des classes défavorisées et qui requièrent une importance particulière, a-t-il noté en substance.

Pour l’intervenant,  tous les regards sont tournés aujourd’hui vers les ministres du PPS, vu le sens d’abnégation et le dévouement  sans précédent dont ils font preuve,  et dont l’objectif est de préserver les acquis et les améliorer. Tout en se félicitant des efforts et du travail remarquables déployés par les ministres du PPS  en faveur de la patrie et des citoyens, Azouz Senhaji a mis l’accent sur la contribution du parti pour instaurer un climat de confiance et donner un sens à l’action politique. Ceci étant, le PPS n’est pas un parti  né du néant, a-t-il martelé. Loin s’en faut ! Il s’agit plutôt d’un parti doté d’une vision claire et d’un projet sociétal, lui permettant de se positionner en tant que véritable force de proposition et qui dispose d’énormes potentialités et de compétences, a indiqué Azouz Senhaji. Par ailleurs, il a appelé tous les camarades à déployer davantage d’efforts pour réussir les prochaines échéances et renforcer encore plus l’assise politique du PPS au sein de l’échiquier politique national.

Sur un autre registre, les participants ont passé en revue les statistiques et les résultats obtenus par le parti lors des élections précédentes dans les provinces de Nador et de Driouch, et ce à la lumière des changements qu’a connus la cartographie électorale du parti.

Au final, et  après un débat riche, franc et démocratique, il a été décidé la mise en place d’une commission provinciale chargée des élections.