journal albayane

Les indicateurs poursuivent leur orientation positive en février 2015 PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par La Rédaction   

Bourse de Casablanca


Les indicateurs de la Bourse de Casablanca ont poursuivi au cours du mois de février 2015 leur orientation positive entamée depuis le début de l'année, selon la Direction des Etudes et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Economie et des finances.
Les indices MASI et MADEX ont atteint de hauts niveaux dépassant ceux enregistrés en novembre 2014, enregistrant des hausses respectives de 2,3% et 2,4% par rapport à fin janvier 2015 et ramenant leur performance par rapport à fin décembre 2014 à +8,7% et +9,4% après +6,3% et +6,8% le mois précédent, précise la DEPF, dans sa note de conjoncture pour le mois de mars 2015.
Au niveau sectoriel, parmi les 22 secteurs représentés à la cote de la Bourse de Casablanca, 13 secteurs ont enregistré des performances positives par rapport à fin janvier 2015.
Les indices des secteurs des télécommunications, des banques et du BTP se sont appréciés respectivement de 4,5 %, 2,7% et 1,6%, alors que celui du secteur de l'immobilier s'est replié de 3,2%, relève la DEPF.
De son côté, la capitalisation boursière a augmenté par rapport à fin janvier 2015 de 2,5% et de 8,8 % par rapport à fin décembre 2014 pour s'établir à 527,1 milliards de dirhams (MMDH).
S'agissant du volume global des transactions réalisé au titre du mois de février 2015, il a augmenté par rapport au mois précédent de 20 % à 3,7 MMDH. Il est à noter que la Bourse de Casablanca a enregistré le 06 février 2015 la radiation des titres de capital de "MEDIACO MAROC". De ce fait, le nombre de sociétés cotées à la Bourse de Casablanca est passé de 75 à fin janvier 2015 à 74 à fin février 2015.
Ce volume global des transactions s'est réparti à hauteur de 71,2% pour le marché central où les échanges ont augmenté de 1,6% à 2,6 MMDH, 28,7% pour le marché de blocs où les échanges ont presque triplé pour atteindre 1,1 MMDH et 0,1% pour les transferts d'actions.
Au terme des deux premiers mois de 2015, le volume global des transactions a atteint 6,7 MMDH, en hausse de 22,9 % par rapport à la même période de l'année précédente.
Le volume des échanges sur les marchés central et de blocs s'est raffermi de 22,8% par rapport à fin février 2014 pour s'établir à 6,6 MMDH, recouvrant une hausse de celui enregistré sur le marché central de 88,6% à 5,2 MMDH et une baisse de celui réalisé sur le marché de blocs de 46,3% à 1,4 MMDH.

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Interview

Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Journaliste et écrivain, une dualité passionnelle Peut-on différencier l’écriture en fonction de l’a...

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...