journal albayane

Ghada Laghzaoui et le monde de la littérature PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par Noureddine Mhakkak   

1001 feuilles

Ecrire sur une belle femme est une chose agréable, puisque l’écriture ici et là ne peut être qu’une écriture de joie, une écriture de jouissance, une écriture de plaisir, une écriture qui fait l’éloge de la beauté féminine en tant qu’une qualité humaine formidable. Mais écrire sur une belle femme qui aime les mots est une aventure qui n’est  pas de fin .Une aventure qui n’est pas aussi à la portée de tout le monde. Cette aventure redoutable est la mienne en tant qu’écrivain qui aime découvrir les signes de la beauté.

Alors écrire sur une femme qui s’appelle Ghada Laghzaoui est une chose qui fait rêver. Car qui dit Ghada Laghzaoui dit une femme qui aime la poésie, une femme qui vit la vie en tant qu’un poème vagabond qui chante la liberté  de l’expression féminine et qui voit et décrit le monde autrement .Qui dit Ghada Laghzaoui pense surtout à la poésie dans son vrai sens. Celui de présenter les choses à travers des mots sensibles, des mots bien choisis, des mots qui nous donnent  le sentiment d’être amoureux d’une part et d’être aimé d’une autre part. Qui dit Ghada Laghzaoui  veut dire que l’amitié existe encore entre l’homme et la femme, entre la beauté et le désir, entre moi et elle tout simplement.

J’ai connu Ghada Laghzaoui depuis 2010. C'est-à-dire depuis cinq ans jusqu’à maintenant (2015). Je l’ai connue à travers ses poèmes et ses récits et même à travers ses réflexions à propos des textes qui a déjà lu ou qu’était en train de lire.

Je l’ai connue à travers ses belles photos, les photos qui attirent  l’œil qui aime la beauté féminine, l’œil qui respecte le sens profond que  ces photos reflètent là. Le sens de l’art sublime. L’art qui  nous fait rêver des pays lointains .Ceux des belles sirènes et des femmes magnifiques.

Je l’ai connue, en plus, en tant qu’une femme pleine de vie, une femme qui possède l’art de parler aux gens, une femme qui sait bien séduire les autres par sa beauté naturelle et par sa façon de voir les choses et de vivre sa vie comme il le faut.

J’ai déjà parlé avec elle sur la littérature marocaine arabophone et francophone. On a même cité des noms célèbres ou moins célèbres de cette littérature riche et diverse .Nous avons même cherché des livres ensemble avec notre ami  chez les  bouquinistes casablancais. Ainsi elle a acheté tant  de livres. Des livres qui sont écrits en arabe ou qui étaient traduits à cette langue par les meilleurs traducteurs arabes. En plus je connais Ghada Laghzaoui en tant qu’écrivaine marocaine de langue arabe, qui écrit et qui publie ces écritures avec beaucoup de soin sur sa page Facebook. Ces écritures qui ont trouvé beaucoup de lecteurs.

Mais malgré tout cela, Ghada Laghzaoui reste jusqu’à maintenant une écrivaine marocaine bien connue dans le monde de la littérature, mais une écrivaine qui n’a pas publié même son premier livre.  Qu’attend cette écrivaine pour faire cela ? Moi personnellement  je ne sais pas.

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...