journal albayane

Hassan Alfad à la rencontre de son public à Nador PDF Imprimer Envoyer
Actualités
Écrit par Mohamed Nait Youssef   

1er festival Oriental du rire à Nador


A l’image des villes de Marrakech et Oujda, la ville de Nador aura également son festival du rire. Un événement qui se tiendra pour la première fois, du 23 au 26 avril 2015 dans la région de l’Oriental. Cet évènement artistique offrira au public le plaisir de partager des moments comiques à travers une  programmation riche et variée.

Dans ce cadre, les organisateurs du festival ont annoncé dans un communiqué de presse la tenue d’un colloque culturel sous le thème «l'art de la comédie dans la région de l’Oriental», des spectacles sous le signe «l’Art Lhalka» ainsi que des soirées humoristiques.

Cette première édition du festival oriental du rire sera l’occasion pour les artistes ainsi que le grand public de profiter d’un programme varié dans le temps et l’espace et permettra d’incarner un événement artistique qui contribuera à la promotion culturelle et touristique durable de la région, précisent les organisateurs de l’évènement. Le spectacle et le rire seront garantis et assurés par les grandes figures de l’art de l’humour connus sur la scène humoristique nationale et magrébine. Cet événement humoristique sera également l’occasion de valoriser et encourager les talents en herbe. Dans ce cadre, plusieurs talents sélectionnés montreront au public leurs créations  et leur génie. La deuxième soirée  du festival  qui aura lieu vendredi 24 avril sera marquée par un spectacle tant attendu par les passionnées et les fans de l’invité de marque Hassan Alfad qui a interprété  le fameux personnage  Kebour dans la série L’Couple et un  show  du spectacle «Ain Sbaa». Durant  quatre  jours, le festival essayera d’ancrer ses racines dans la scène humoristique et artistique nationale, notamment dans une ville qui a besoin davantage d’événements artistiques.

***

Ainsi va la culture…

L’existence sans culture serait, certainement, une erreur. Elle est, bien évidemment,  ce grain de beauté jeté dans le jardin qu’il faut bel et bien cultiver chaque jour.

La famille des poètes a célébré le 21 mars la journée mondiale de la poésie. Une date et un rendez-vous annuel phares pour repenser, panser et poétiser le monde autrement, notamment dans un contexte ayant avalé sa langue, ainsi que cette montée de violence vécue dans les différents coins du monde. Un monde qui nage dans le chaos, l’absurde. Dans un pareil contexte, la pensée, l’art et la culture d’une manière générale doivent jouer le rôle qui est le leur. La donne actuelle a besoin plus que jamais de la réhabilitation du discours rationnel et de la promotion de la culture de la paix, de la tolérance et du beau via la culture et les arts. Le 27 mars, les hommes et les femmes de théâtre ont également célébré leur journée mondiale. Une occasion pour tirer le bilan du secteur et s’arrêter sur les grandes questions et préoccupations auxquelles fait face le monde actuellement. Sur la scène comme dans la parole et le verbe, l’humain demeure au centre de chaque réflexion et chaque œuvre artistique. A vrai dire la culture est cette force salvatrice qui peut, peut être, sauver le monde et l’humain.  Vivement la culture !

 

A propos

Moment politique fort Moment politique fort La rencontre consultative qui a réuni le weekend  dern...

Parlons en

Sahara marocain : la rage folle d’Alger Sahara marocain : la rage folle d’Alger Le régime algérien est décidément entré dans une rage...

Ainsi va l'Afrique

Le Bouteflika burundais Le Bouteflika burundais actuel  président du Burundi s’entête toujours à vouloir violer, coûte que coûte, la Constitution de son pays. Il a ainsi décidé de se repr...

chroniques

Tayeb et sa société «mémorable» Tayeb et sa société «mémorable» Il est artiste par amour pour les autres, pour l’Autre...

Autrement dit

Eclairage

L’unité de la pensée et de l’action L’unité de la pensée et de l’action Entre l’intellectuel et l’idéologue qu’il était,...

Point de vue

Le sens des responsabilités doit constamment primer Le sens des responsabilités doit constamment primer Khalid Naciri fait le point sur la situation politique gén...

Hors champ

Le travelling…une affaire de morale Le travelling…une affaire de morale Ethique et esthétique «Le réel doit être fictionn...

Amicalement votre

BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? BREXIT : Et Si la Grande Bretagne quittait l'UE? Dans quelques semaines, 65 millions de britanniques vote...

A vrai dire

Intellectuels, réveillez-vous! Intellectuels, réveillez-vous! Devant les signes de toute crise, un discours de pondér...