La commission nationale technique établit un relevé des erreurs constatées Imprimer
Actualités
Écrit par La Rédaction   

Listes électorales générales


La commission nationale technique chargée de superviser l'opération de vérification des listes électorales générales, réunie lundi à Rabat, a établi un relevé des erreurs constatées dans les listes électorales.

Dans une déclaration à la presse, le président de la commission, Abderrahmane El Messbahi a indiqué que "la commission a établi un relevé des erreurs constatées dans les listes électorales générales, comme l'inscription d'une personne sur plusieurs listes, les multiples inscriptions sur une même liste et la non radiation des personnes décédées".

Il a ajouté que la commission soumettra les cas observés dans les listes aux commissions administratives dans les provinces qui examineront ces cas entre le 25 et le 27 mars, à la lumière des données locales pour prendre les décisions qui s'imposent et élaborer par la suite un tableau rectificatif comprenant les décisions prises.
Ce tableau rectificatif sera également soumis au public, du 30 mars au 5 avril, a-t-il-souligné, ajoutant que toute personne dispose d'un droit de recours s'il estime que son nom a été radié de la liste électorale sans fondement juridique par la commission administrative ou la commission administrative d'assistance et ce du 30 mars au 13 avril.
La commission nationale technique, composée d'un représentant de chaque parti politique, d'un représentant du ministère de l'Intérieur en tant que secrétaire et présidée par un président de chambre à la Cour de cassation, est chargée du traitement informatique des listes électorales générales en vue de leur adaptation.