La recherche scientifique, au cœur du rapprochement Imprimer
Régions
Écrit par Saoudi El Amalki   

Coopération maroco-russe à Agadir


Le siège de la présidence de l’université Ibn Zohr d’Agadir, a été, lundi dernier, le théâtre d’une action fort louable. Une délégation russe de la région de Blgorod, composée d’une flopée de responsables d’universités de ce prestigieux continent, s’est rendue dans la capitale du Souss pour rencontrer leurs homologues marocains, en présence du consul général de la fédération de Russie à Casablanca et du consul honoraire à Agadir.

Cette rencontre conviviale était, en fait, l’occasion pour les deux partenaires de confirmer leur ferme de volonté de poursuivre leurs contacts directs en vue de consolider les liens de coopération dans les domaines des expertises, en termes de la recherche scientifique, de l’économie et de la création. Dans son speech de préambule, Omar Halli, président de l’université Ibn Zohr, n’a pas manqué de mettre en valeur ce rapprochement avec l’une des illustres nations de la planète dans ce sens, tout en insistant sur l’aspect probant de ces rapports entre les diverses disciplines, axé sur l’échange des visites mutuels au niveau des enseignants et des étudiants. Cette réciprocité, affirme l’intervenant, basée sur un apport équilibré de part et d’autre, conformément aux conventions passées à cet égard, est à même de mettre en avant cet échange constructif. Par ailleurs le responsable marocain a mis en exergue l’énorme potentiel dont disposent les universités russes qui demeurent réellement un exemple pour toute approche universitaire multidimensionnelle. De son côté, la présidente de l’université russe de la région de Belgorod s’est également de cette rencontre, à laquelle prenait part une panoplie de responsables d’établissements universitaires et d’enseignants chercheurs marocains, tout en formulant son vœu de voir se fortifier ce partenariat édifiant.

Après les interventions du consul général et des chefs d’universités russes, la présidente de l’université de la région Belgorod a solennellement procédé à la décoration de Omar Halli, de la plus haute consécration de mérite, approuvée par le ministre de l’enseignement supérieur de la Russie, pour les efforts et les sacrifices du président de l’université Ibn Zohr, non seulement en matière de réalisations et d’activités diverses au sein  de cette vaste université, mais pareillement au niveau de la promotion de la recherche scientifique et de l’ouverture sur les expériences étrangères. Il est à souligner que cette rencontre partenariale a constitué une opportunité pour les multiples établissements universitaires de nouer des relations avec leurs partenaires russes.