journal albayane

Le PPS rend hommage à l’initiative royale visant l’encadrement législatif et médical de l’avortement PDF Imprimer Envoyer
Écrit par B.P. (PPS)   

Communiqué du Bureau Politique du PPS

- Appelle à rehausser le niveau de l’action politique et à éviter tout ce qui entrave le fonctionnement normal des institutions

- Renouvelle son appel à la mobilisation générale en prévision des élections

«Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme a tenu lundi 16 mars 2015 sa réunion périodique avec un ordre du jour comportant l’examen de l’évolution de la situation politique dans le pays et l’action des organisations du parti concernant les préparatifs des prochaines échéances électorales ainsi que différentes questions organisationnelles et politiques.

Homage à l’initiative royale courageuse en matière d’encadrement législatif et médical de la question de l’avortement

Bien avant l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Bureau politique s’est arrêté sur le débat public en cours autour de la question de l’avortement, et plus particulièrement l’avortement clandestin et les drames qui en résultent, soulignant la portée de l’initiative royale courageuse invitant les secteurs gouvernementaux et les institutions constitutionnelles concernés de se pencher sur l’examen de ce sujet, d’organiser des consultations élargies avec les différents acteurs concernés tout en recourant aux vertus de l’Ijtihad dans le cade du respect des spécificités de la société marocaine et de ses aspirations,  et tout en tenant compte de son unité et sa cohésion.

Tout en enregistrant l’évolution positive que connait ce dossier, le Bureau politique exprime sa fierté de voir cette orientation rejoindre la position de principe du PPS relative à la lutte contre les pratiques de l’avortement clandestin et invite à son encadrement sur les plans législatif et médical, et ce dans le cadre du respect total des spécificités de notre société, de ses valeurs de base en tenant compte de l’évolution que connaissent notre pays et notre peuple.

Appel à rehausser le niveau de l’action politique et à éviter les méthodes visant à entraver le fonctionnement normal des institutions constitutionnelles

S’agissant de l’évolution de la situation politique dans le pays, le Bureau politique a examiné un ensemble de données, et ce à la lumière d’un rapport détaillé présenté par le secrétaire général du parti portant surtout sur les différentes positions prises par les divers partenaires politiques au sujet de la méthode de préparation des prochaines échéances électorales, leur programmation dans le temps et les réactions que le dossier suscite.

A ce propos, le Bureau politique réaffirme l’analyse et les positions annoncées dans le communiqué de presse issu de sa réunion tenue le 9 mars et renouvelle son invitation insistant sur la nécessité de faire preuve d’un haut degré de responsabilité et de bannir les méthodes visant à entraver le fonctionnement normal des institutions tout en donnant la priorité à l’intérêt supérieur de notre pays et notre peuple, ce qui requiert d’aller de l’avant dans le processus de préparation des élections conformément aux dates annoncées avec la participation requise de tous les partenaires dans la majorité et l’opposition, dans le but de réunir les conditions idéales pour l’organisation des prochaines élections dans un climat de mobilisation et d’enthousiasme, la participation massive du corps électoral et en particulier des jeunes et ce pour donner corps d’une façon saine et urgente aux contenus de la Constitution y afférents.

Le Bureau politique du PPS souligne que certaines vaines et basses tentatives n’empêcheront en aucun cas notre parti de continuer de jouer pleinement son rôle à partir des différentes positons et sur tous les plans, étant donné qu’il constitue une composante principale parmi les composantes de la majorité gouvernementale et en partant de la responsabilité, du sérieux et de la modération qui le caractérisent, tout en faisant passer l’intérêt du pays et du peuple avant toute autre considération.

A ce sujet, le Bureau politique souligne la portée des contenus du communiqué de presse issu de la réunion de l’instance de la présidence de la majorité du vendredi 13 mars 2015, insistant notamment sur la nécessité de veiller à l’élévation du niveau de l’action politique, à garantir le fonctionnement normal des institutions et à faire prévaloir l’esprit de concertation, de coopération, d’interaction positive et de construction conformément à ce que la Constitution accorde à chaque partie parmi les acteurs politiques en termes de droits et devoirs. Le Bureau politique apprécie aussi la décision des partis de la majorité de continuer de déployer tous les efforts nécessaires en vue de respecter les engagements pris pour le renforcement des institutions démocratiques, de promouvoir le développement économique et de réaliser la justice sociale et l’égalité.

Appel à la poursuite de la mobilisation tous azimuts du parti pour gagner le défi des prochaines échéances électorales

Par la suite, le Bureau politique a abordé les différents questions et aspects concernant la poursuite du renforcement et la mise à niveau de l’appareil partisan en relation avec les préparatifs des élections et de l’amélioration de la situation organisationnelle, de la communication et de la formation. Il s’est arrêté sur nombre de réalisations accomplies comme il a identifié nombre d’insuffisances qu’il convient de corriger avec la célérité et l’efficacité requises.

A ce propos, le Bureau politique appelle l’ensemble des organisations du parti, ses secteurs et ses organisations parallèles, et tous les militants et militantes, à hausser le niveau de mobilisation, en continuant de s’attacher aux préoccupations des citoyennes et citoyens, de porter leurs revendications justes et légitimes, d’organiser davantage d’activités de mobilisation et de rencontres de communication de masse, de capitaliser sur le rayonnement grandissant du parti pour aller vers davantage de capacités qualifiées issues des différentes couches qu’il convient d’accueillir de manière à leur permettre de contribuer efficacement dans la concrétisation du projet sociétal que le parti défend et qui porte sur l’édification du Maroc de la démocratie, de la liberté et de la justice sociale.

Le Bureau politique a abordé dans le même ordre d’idées le projet du plan de communication du parti et le programme qu’il faut réaliser en matière de formation et qui sera adopté dans les plus brefs délais après sa soumission au Bureau politique.

Le Bureau politique a évoqué de même les différentes activités organisées par le parti au cours de la semaine dernière et en particulier le bilan de la première partie des rencontres provinciales axées sur les préparatifs pratiques des prochaines élections et qui ont eu lieu dans les provinces de Sidi Kacem, Al Haouz, Chichaoua, Rehamna, Nador, Driouech, Figuig, Berkane, Jerada, Khémisset, Témara, Kénifra, Fès, Boulemane, Sefrou et Ben Slimane.

Dans ce cadre, le Bureau politique s’est arrêté sur la rencontre de communication réussie, que la section locale de Ain Maâtouf dans la province de Taounate a accueillie le samedi 14 mars courant.

Le Bureau politique a ensuite arrêté la programmation de la deuxième partie des rencontres provinciales restantes sur les élections, lesquelles concernent les sections provinciales de Rachidia, Sidi Ifni, Meknès, Midelt, Sidi Slimane, Settat, Nouacer, Ain Sebaâ et Salé.

Dans le cadre du suivi de l’action du parti au niveau des relations extérieures, le Bureau politique a pris connaissance des préparatifs sérieux de la réunion constitutive d’une coordination du parti en Italie, prévue le 21 mars courant à Boulogne et d’une autre coordination en Allemagne.

Enfin, le Bureau politique a examiné nombre d’autres questions et pris les mesures nécessaires à leur sujet.